Results for [tant]Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoirTant chauffe-t-on le fer qu'il rougit. (Villon)Tant que l'or luit, force amis.Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casseTant gratte chèvre que mal gist. (Villon)Tant dort le chat qu'il se réveilleTant crie-t-on Noël qu'il vient. (Villon)Tout vaut tant. (Paul Claudel)On pardonne tant que l'on aime. (La Rochefoucauld)Il y aura des vices, tant qu'il y aura des hommes (Tacite)L'on n'est sage tant que l'on n'a follé. (Manuscrit du XIVe)Tant plusieurs, tant payeurs. (Manuscrit du XIVe)Tant a homme, tant est prisé. (Manuscrit du XVe)Ce n'est pas tant d'être riche qui fait le bonheur, c'est le devenir. (Stendhal)Tant vaut l'homme, tant vaut la terre. (Manuscrit du XIVe)Le temps est tantô t une mère, tantô t une marâtre. (Hésiode)Il ne faut pas tant regarder ce que l'on mange qu'avec qui l'on mange (Epicure)Tant que la tige a souche, elle ne se fourche. (Antoine Loisel)La foire n'est pas sur le pont. Il n'est pas nécessaire de se presser tant. Tant qu'il y a des descendants en ligne directe, les collatéraux n'ont point de droitTant vaut la chose comme elle peut être vendue. (Manuscrit du XIVe)Garde-toi, tant que tu vivras, de juger des gens sur la mine. (La Fontaine)Si ton voisin se va noyer, tu ne dois point pour tant aller. (Manuscrit du XIVe)Les rois n'aiment rien tant qu'une prompte obéissance. (Molière)Il y a plus d'honnêtes femmes qu'on ne croit, mais pas tant qu'on le dit (A. Dumas fils)Tant l'on doit blandir (caresser) le chien que l'on soit passé. (Manuscrit du XIIIe)Rien n'empêche tant d'être naturel que l'envie de le paraître. (La Rochefoucauld)Notre repentir n'est pas tant un regret du mal que nous avons fait, qu'une crainte de celui qui nous en peut arriver. (La Rochefoucauld)Les hommes sont très vains, et ils ne haïssent rien tant que de passer pour tels. (La Bruyère)Tiré d'un conte où la chèvre tant gratta le sol qu'elle mit au jour un couteau avec lequel on l'égorgeaTant que les hommes pourront mourir, et qu'ils aimeront à vivre, le médecin sera raillé, et bien payé. (La Bruyère)