Results for [fait]Ce qui vaut la peine d'être fait vaut la peine d'être bien fait. (Devise de Nicolas Poussin)Dieu fait bien ce qu'il fait. (La Fontaine)Fait ton fait et te connais. (Montaigne)Se repentir de ce que l'on a faitC'est le cœur qui fait tout. (Molière)Le suffrage d'un sot fait plus de mal que sa critique. (Florian)Verte bûche fait chaud feuIl fait beaucoup, celui qui fait bien ce qu'il faitLe malheur des uns fait le bonheur des autres.Vin sur lait fait santé, lait sur vin fait mourirLa barbe ne fait pas le philosophe. (Plutarque)Tout se fait par compère et par commèreLe bonheur des uns fait le malheurs des autres.Ventre rempli fait bien envieQui n'a fait qu'obéir saura mal commander. (Corneille)Il fait bon battre un glorieux, il ne s'en vante pas (Florian)Il s'image avoir fait une importante découvertePar compagnie, on se fait pendre. (Manuscrit du XVIe)Venir et aller fait le chemin pelerC'est le bon veneur qui fait la bonne meute.C'est le cœur qui fait l'éloquence (Quintilien)C'est le ton qui fait la chanson (ou la musique). Le saint de la ville ne fait pas de miracles. (Manuscrit de 1456)Le besoin fait tout faire. (Plaute)On fait plus en un jour qu'en un an. (Manuscrit du XIVe)L'intention fait la culpabilité et le délit (Aristote)On ne fait pas d'omelette sans casser des œufsBeaucoup de parents et peu d'amis.Cf. Le sort fait les parentsBesoin fait vielle trotter. Vieux bœuf fait sillon droit.Bien et vite, ça fait deuxAu saint qui ne fait pas de miracles on ne brûle pas d'encensOn compte les défauts de qui se fait attendreAu mal une fois fait il n'est pas de remède. (Homère)L'usage fait briller le métal (Ovide)Vieux coton ne fait pas bon drapMentir est le fait des esclaves (Plutarque)Amour vainc tout et argent fait toutIl est tout à fait innocentVieille chaire fait bonne soupe.On ne fait rien d'un philosophe. (Napoléon 1er)Dieu a créé la mer, les Hollandais ont fait les Pays-Bas.La joie fait peur. (Mme de Girardin)Le coût fait perdre le goût. (Antoine Oudin)Le besoin fait la vieille trotter. (Manuscrit du XIIIe)Le compagnon de lit se choisit pendant qu'il fait jour. (Scandinavie)Le chatiment qui se fait attendre n'en devient que plus terrible. (Eschyle)Qui bontés fait bontés attend. (Manuscrit du XIVe)Faisons ce qu'on doit faire, et non pas ce qu'on fait. (La Chaussée)Qui veut faire l'ange fait la bête. (Pascal)Il ne se fait aucun profit qu'au dommage d'autrui (Montaigne)Un brochet fait plus qu'une lettre de recommandation. (Jean Le Bon, 1557)La faim fait sortir le loup du bois.Il fait bon vivre et ne rien savoir (Montluc)Trop piquer le cheval le fait rétif. (Cholières)Tambour payé d'avance ne fait pas beaucoup de bruitLa plus subtile folie se fait de la plus subtile sagesse. (Montaigne)Il est impossible que ce qui est fait ne soit pas fait (Phocylide de Milet)Qui fait son profit ne cuit sa main. (Manuscrit du XIIIe)La louange de soi-même fait la bouche puante.L'abandon fait le larron. (Marguerite de Navarre)La rareté fait le prix des choses. (Pétrone)Le crime fait la honte, et non pas l'échafaud. (Corneille)Le dessein fait le crime, et non le hasard. (Cardinal de Richelieu)Au faible, le fort fait souvent tortL'éloge des absents se fait sans flatterie. (Gresset)Pendant que le jeu est beau, il fait bon le laisser. (Manuscrit du XIIIe)Nul n'amende s'il ne méfait. (Roman de Renard)Bon compagnon fait la route courte. (Proverbe anglais)L'homme est un corrompu qui fait le délicat. (Viennet)L'homme fait ce qu'il peut, et Dieu, ce qu'il veut.Qui fait la faute aussi la boive. (Manuscrit du XIVe)L'occasion fait le larron (Occasio facit furem)Brebis galeuse fait souvent les autres teigneusesL'office fait l'homme (Magistratus facit homines)Bonne semence fait bon grain. Bon fait mentir pour paix avoirOn ne fait pas les révolutions avec de l'eau de rose. (Chamfort)C'est l'affection qui fait la parenté (Phèdre)Le valet du diable fait plus qu'on ne lui demande. (Manuscrit de 1878)Le prudent se fait du bien, le vertueux en fait aux autres. (Voltaire)Quand on n'a pas ce que l'on aime, il fait aimer ce que l'on a. (Bussy-Rabutin)Chacun se fait fouetter à sa guise. Chacun trouve parfait ce qu'il fait. (Cicéron)Le poulain sauvage fait un bon cheval. (Thémistocle)Une coquette fait des billets sans payer. (Alphonse Karr)Le sort fait les parents, le choix fait les amis. (Delille)Qui vend le bœuf aussi fait le prix. (Manuscrit du XIIIe)L'œil du maître fait mieux que ses deux mains.Vertu seule fait l'homme parfait. (Manuscrit du XVe)Si c'est la raison qui fait l'homme, c'est le sentiment qui le conduit. (J. J. Rousseau)Qui avale une noix de coco, fait confiance à son anusTout ce qui peut être fait un autre jour, le peut être aujourd'hui. (Montaigne)La violence fait les tyrans, la douce autorité les rois. (Buffon)La sagesse fait durer, les passions font vivre. (Chamfort)Le temps n'épargne pas ce qu'on a fait sans lui. (François Fayolle)L'encens gâte plus de cervelle que la poudre n'en fait sauter. (Pesselier)L'enfer a été fait pour les curieux (Saint Augustin)L'ami qui souffre seul fait une injure à l'autre. (Rotrou)Qui fait deux fois naufrage, ne doit pas s'en prendre à la merQuand on se fait entendre, on parle toujours bien. (Molière)Le haut prix d'une chose fait qu'on n'a plus envie de l'acheterOn n'emporte avec soi que le bien qu'on a fait. (Saint Lambert)Le sage se fait une gloire d'oublier les offenses. (Bible, Livre des Proverbes)Qui ne fait son métier doit fermer sa boutique. (Dancourt)La sauce fait passer le poisson. (Antoine Oudin) Le bruit ne fait pas de bien, et le bien ne fait pas de bruit. (St Vincent de Paul)On a plus tô t fait la folie que le sens. (Manuscrit du XIIIe)L'avare ne fait de bien que quand il meurt. (Publilius Syrus)Tout passera, sauf le bien que tu as fait. (Manuscrit du XIIIe)C'est le soin qui fait prospérer l'ouvrage (Hésiode)Brebis rogneuse fait souvent les autres teigneuses. Ce n'est pas tant d'être riche qui fait le bonheur, c'est le devenir. (Stendhal)Changement de corbillon fait trouver le pain bon. (Montluc) Ce que le loup fait, à la louve plaît (proverbe basque)En fait de procès, qui compte ses pas perd son compte. (Cholières)Celui qui ne fait pas plaisir en arrivant fait plaisir en partant. (P. Le Goff)C'est une tache agréable, celle que fait le sang d'un ennemi (Publilius Syrus)C'est le rang du donateur qui fait la valeur du présent (Ovide)Un grand nous fait assez de bien quand il ne nous fait pas de mal. (Beaumarchais)Un mari sans un ami, ce n'est rien fait qu'à demi (Montluc)Un duc fait une duchesse, un homme d'esprit ne fait pas une femme d'esprit. (Rivarol)Vaisseau mauvais fait vin punais. (Manuscrit du XIVe)Vous m'avez fait là de belles manchettesCelui qui épouse une veuve fait comme les savetiers De grand menaceur, peu de fait. (Bonaventure des Périers)Beau service fait amis, vrai dire ennemisDieu fait les gens et le diable les accouple. (V. Lespy)Vieille haine fait moult mal. (Manuscrit du XIVe)Bien nourrir fait dormir, Et bien vivre bien mourirLa crainte fit les dieux, l'audace a fait les rois. (Crébillon)C'est un mauvais état, une situation fâcheuse qui ne fait qu'empirer.D'âge en âge on ne fait que changer de folie. (La Chaussée)Le premier coup fait la moitié du combat. (Proverbe anglais)La liberté est un bien qui fait jouir des autres biens. (Montesquieu)Une indiscrétion fait beaucoup d'indiscrets. (C. Delavigne)Le cynisme est l'assurance avec laquelle on fait ou l'on dit des choses honteuses. (Théophraste)Mère piteuse fait fille teigneuse. (Manuscrit du XIIIe)Dans un vieux, on fait de bonne soupe.(Antoine Oudin). (Florian)Le diable fait les pots mais il ne fait pas toujours les couvercles. (Proverbe italien)C'est l'étude qui fait que la vie n'est pas l'image de la mort (Denys Cathon)Au mariage et à la mort, le diable fait son effort. (L. F. Sauvé)Bien dire fait rire, bien faire fait taire. (E. Dacier)L'usage est fait pour le mépris du sage. (Voltaire)Bonne ou mauvaise santé fait notre philosophie. (Chaulieu)On ne pardonne point à qui nous fait rougir. (J.-F. Laharpe)L'homme patient et courageux fait lui-même son bonheur (Publilius Syrus)Les choses ne valent que ce qu'on les fait valoir. (cité par Molière)C'est celui qui la prend pour lui qui fait l'allusion (Attribué à Cicéron)L'éloquence est la lumière qui fait briller l'intelligence (Cicéron)C'est la goutte qui fait déborder le vase. Petite chose quiLe travail de la jeunesse fait le repos de la vieillesse. (Proverbe grec antique)On se fait belle, on devient riche, on naît élégante. (Daniel Darc)Le courage fait les vainqueurs ; la concorde, les invincibles. (C. Delavigne)Le bois tortu (tordu) fait le feu droit. (Manuscrit du XIVe) La chaleur du vin fait sur l'esprit le même effet que le feu produit sur l'encens. (Plutarque)L'art ne fait que des vers, le cœur seul est poète. (André Chénier)La crainte d'un défaut fait tomber dans un pire. (Horace)Jeunesse angélique fait vieil âge satanique (Erasme)La nature fait le mérite, et la fortune le met en œuvre. (La Rochefoucauld)En fait de goût, chacun doit être le maître chez soi. (Voltaire)Un sage jouit des plaisirs et s'en passe comme on fait des fruits en hiver. (Helvétius)Un vizir aux sultans fait toujours quelque ombrage. (Racine)La figure fait la beauté d'une statue, l'action fait celle de l'homme. (Démophile)Donnant et prenant fait mère et fille amies. (Manuscrit du XIVe)La valeur consiste à dompter ce qui fait trembler tout autre. (Sénèque)Celui qui fait pipi debout n'est pas nécessairement un homme. (Jean-Philippe Brière)Venir souvent avec argent comptant, fait faire bonne chèrePrêter de l'argent fait perdre la mémoire. (à l'emprunteur)La tragédie ne fait plus d'effet depuis qu'elle court les rues. (Chamfort)Tel fait envie, qui serait digne de pitié. (La Rochefoucauld)Celui qui a fait naufrage tremble devant les flots tranquilles (Ovide)La reconnaissance est un fardeau et tout fardeau est fait pour être secoué. (Diderot)Ce n'est pas la largeur des épaules qui fait la souveraineté, c'est l'intelligence qui partour est souveraine (Sophocle)La rareté du fait donne du prix à la chose. (La Fontaine)Bonne semence fait bon grain; Et bons arbres portent bon fruit. (XIIIe)La dernière goutte est celle qui fait déborder le vase. (Fuller)La mère n'est pas l'oiseau qui pondit l'œuf, mais l'oiseau qui l'a fait éclore. (A.V. Arnault)Telle fait étrange réponse le jour qui ne la ferait pas la nuit. (Manuscrit du XVe)La force fait le droit, et la justice c'est l'intérêt du plus fort. (Platon)Le vin est nécessaire, Dieu ne le défend pas, sinon il eût fait la vendange amèreQuand on fait trop le grand, on paraît bien petit. (Destouches)C'est un terrible avantage de n'avoir rien fait, mais il ne faut pas en abuser. (Rivarol)En petite cheminée on fait grand feu, et en grande petit feu. (J. de La Véprie)C'est son caractère qui fait à chacun sa destinée (Cornelius Nepos)Le scandale du monde est ce qui fait l'offense, et ce n'est pas pécher que pécher en silence. (Molière)Dieu a fait les hommes tous d'un même sang (Actes des Apô tres)Entre la chair et la chemise, il faut cacher le bien que l'on fait. (La Fontaine)La robe ne fait pas le médecin. le titre n'est pas garantie du savoir. Il a fait une chose dans le dessein de nuire à autrui et s'est nui à lui-mêmeQuand on veut nuire à quelqu'un, on l'accuse d'un méfait quelconqueVaillant de petite taille fait mordre la poussière au grandOn a fait l'Amour aveugle, parce qu'il a de meilleurs yeux que nous. (1 .J. Rousseau)Le malheur des guerres civiles est que l'on y fait souvent des fautes par bonne conduite. (Cardinal de Retz)Le même soleil fait fondre la cire et sécher l'argile. (Clément d'Alexandrie)Tel est ingrat qui est moins coupable de son ingratitude que celui qui lui a fait du bien. (La Rochefoucauld)Noble cœur d'homme ne doit point enquérir du fait des femmes. (Manuscrit du XVe)Le trop d'attention qu'on a pour le danger fait le plus souvent qu'on y tombe. (La Fontaine)Un frère est un ami donné par la nature.;Un peu d'aide fait grand bien. (Carmontelle)Ce que Dieu a fait de mieux, c'est que chacun se trouve bien comme il est. (P. Le Goff)L'homme est un être sociable; la nature l'a fait pour vivre avec ses semblables (Aristote)Il ne paraît pas que la nature ait fait les hommes pour l'indépendance (Vauvenargues)Quand on fait notre éloge, on ne nous apprend rien de nouveau. (La Rochefoucauld)Vent du matin, enfant qui boit du vin, femme qui parle latin, n'ont jamais fait bonne finLa religion ne nous fait pas bons, mais elle nous empêche de devenir trop mauvais. (Louis de Bonald)Quand le médecin entre dans la maison d'un malade, il fait le signe de la croixLe vin de Bourgogne fait beaucoup de bien aux femmes, surtout quand ce sont les hommes qui le boiventLe fait de ne rien faire laisse la possibilité de faire le mal et, en privant de ressources, augmente la tentationL'usage nous fait voir une distinction énorme entre la dévotion et la conscience. (Montaigne)En matière de sédition, tout ce qui la fait croire l'augmente. (Cardinal de Retz)L'argent ne fait pas le bonheur en ménage, mais il aide à s'en passer. (P. J. Stahl)Une morale nue apporte de l'ennui, le conte fait passer le précepte avec lui. (La Fontaine)Le charbon donne un brasier et le bois du feu; ainsi l'homme querelleur fait une dispute. (Bible, Livre des Proverbes)L'imagination qui fait naître les illusions est comme les rosiers qui produisent des roses dans toutes les saisons. (Chamfort)La fortune fait paraître nos vertus et nos vices comme la lumière fait paraître les objets. (La Rochefoucauld)Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait (La Rochefoucauld)On fait souvent du bien pour pouvoir impunément faire du mal. (La Rochefoucauld, 1667)La providence a fait aux hommes cette faveur que les choses honnêtes apportent plus de profit. (Quintilien)La femme qui fait un métier d'homme appartient au troisième sexe. (G. Berr et L. Verneuil)L'argent contribue au bonheur de celui qui sait l'employer et fait le malheur de celui qui se laisse dominer par l'avarice ou la cupiditéNotre repentir n'est pas tant un regret du mal que nous avons fait, qu'une crainte de celui qui nous en peut arriver. (La Rochefoucauld)La petitesse d'esprit fait l'opiniâtreté, et nous ne croyons pas aisément ce qui est au-delà de ce que nous voyons. (La Rochefoucauld)C'est un prix fait comme celui des petits pâtés : Le prix de cet objet est invariable, connu de tout le monde.Le seul bien qui ne puisse nous être ravi est le plaisir d'avoir fait une bonne action. (Antisthène, cité par Plutarque)La jalousie est le plus grand de tous les maux et celui qui fait le moins de pitié aux personnes qui le causent. (La Rochefoucauld)Il ne faut pas dire que quelque chose est fait si ça n'est pas vrai, se réjouir à l'avance d'un succès incertain.Celui qui jette une peirre en l'air la jette sur sa propre tête; ainsi un coup perfide fait des blessures au perfide (Bible, l'Ecclésiaste)Le cœur fait l'œuvre, non pas les grands jours. Un long courage fait la valeur d'une vie, plutô t que l'héroïsme d'une heure. Qui ne peut moissonner, qu'il se contente de glaner (on fait de ce proverbe une application particulière au sujet de récoltes qui ne sont pas celles des champsSe battre avec beaucoup de hargne. Viens du temps où le papier était fait à base de chiffons et ceux-ci se vendaient très chers.C'est un méchant métier que celui qui fait pendre son maître. (P. J. Le Roux)La vérité est un fruit qui ne doit être cueilli que s'il est tout à fait mûr. (Voltaire)Le talent est un don que Dieu nous a fait en secret et que nous révélons sans le savoir. (Montesquieu)À celui qui t'a fait célèbre, fais un mérite de ce que tu es. (Publilius Syrus) Les généralisations hâtives sont le fait des enfants et des sauvages. (Herbert Spencer)Quand chacun fait son métier, les vaches sont bien gardéesDieu fit la liberté, l'homme a fait l'esclavage. (André Chénier)L'intérêt des hommes a fait de la Fortune une déesse (Publilius Syrus)Le mari fait perdre le deuil à sa femme, mais non la femme au mari. (Antoine Loisel)La nature n'a rien fait d'égal ; sa loi souveraine est la subordination et la dépendance. (Vauvenargues)Au bout de l'aune faut (manque, fait défaut) le drap. (Manuscrit du XIVe)La hauteur des manières fait plus d'ennemis que l'élévation du rang ne fait de jaloux. (Louis de Bonald)Il a bien gagné son pain, celui qui fait taire la médisance (Manuscrit du XIIIe)Aucun esprit averti n'a jamais considéré que changer d'opinion soit le fait de l'inconstance. (Cicéron)Comme on fait son lit on se couche. Il faut s'attendre à ce qu'on s'est préparéLe métier des armes fait moins de fortunes qu'il n'en détruit. (Vauvenargues)L'outrage ne vient pas de qui t'injurie, mais de ton jugement qui te fait croire que l'on t'outrage (Epictète)Le mensonge qui fait du bien vaut mieux que la vérité qui fait du mal. (Proverbe perse)L'entrée de plusieurs médecins fait mourir (Ménandre)Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat. (Évangile selon Saint Marc)Bien jaser et goguer, Fait à moitié digérer. (Auvergne)Dieu a fait l'homme droit, mais l'homme cherche beaucoup de subtilité. (Bible, l'Ecclésiastique)La grâce d'une femme fait la joie de son mari, et son intelligence répand la vigueur dans ses os. (Bible, l'Ecclésiaste)Ce qui se fait de nuit paraît au grand jour (Cf. saint Matthieu) Il n'y a rien de caché qui ne doive se découvrirVent qui gèle, bise qui dégèle, prêtre qui lave la lessive et femme qui parle le latin, cela fait toujours une triste finAttends d'autrui ce qu'à autrui tu auras fait. (Publilius Syrus)Manche désirée fait court bras. (Manuscrit du XIIIe)Celui qui a commencé a fait la moitié de la besogne (Horace)Rien n'est mauvais en soi; une chose bonne peut devenir mauvaise si on en fait trop, et inversement une chose mauvaise peut devenir bonne si on la restreint suffisamment : il suffit donc dans chaque cas de trouver le dosage appropriéLa belle plume fait le bel oiseau. Exploitation du double sens de plume. L'apparence, la parure, des documents bien écrits et en notre faveur. La femme fait oublier ses défauts et peut aller partout la tête haute, si elle est honnête de corps. (Cité par Philippe de Novare)La terre nous fait attendre ses présents à chaque saison, mais on recueille à chaque instant les fruits de l'amitié. (Démophile)La loi du plus fort. Celui qui dispose de la force peut dicter sa loi. Voir aussi la morale de La Fontaine : La raison du plus fort est toujours la meilleure. Et aussi : Force fait loi. Ce qui fait que la plupart des femmes sont peu touchées de l'amitié, c'est qu'elle est fade quand on a senti l'amour. (La Rochefoucauld)Les apparences sont trompeuses. Ce que l'on pense à première vue peut s'avérer être tout à fait différent. Voir aussiBon marché fait argent débourser. La prospérité fait peu d'amis. (Vauvenargues, 1746)Nature peut tout et fait tout. (Montaigne)La nécessité fait du timide un brave. (Salluste)L'usage nous fait voir une différence énorme entre la dévotion et la bonté. (Pascal)Tout se fait dans le monde par commère et par compère. (P. A. de la Mésangère)À barque désespérée Dieu fait trouver le bon port. La modestie ajoute au mérite, et fait pardonner la médiocrité. (La Rochefoucauld)Chacun dans sa pensée fait l'éloge de sa femme et blâme celle d'autrui, sans comprendre que tous sont également partagés. (Simonide d'Amorgos)C'est la volonté et non le corps qui fait le débauché (Publilius Syrus)La violence qu'on se fait pour demeurer fidèle à ce qu'on aime ne vaut guère mieux qu'une infidélité. (La Rochefoucauld)Pour être un grand homme, il faut avoir fait de grandes choses ; mais il ne suffit pas d'avoir fait de grandes choses pour être un grand homme. (Marie d'Agoult)Les manières, que l'on néglige comme de petites choses, sont souvent ce qui fait que les hommes décident de nous en bien ou en mal. (La Bruyère)Ce n'est point une pénétration supérieure qui fait les hommes d'État, c'est leur caractère. (Voltaire)La méchanceté fait souvent toute la sûreté des méchants. (F. J. Desbillons)La volonté est réputée pour le fait. (Antoine Loisel)Le pardon léger fait recommencer en péché. (Manuscrit du XIVe)La difficulté de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre. (Beaumarchais)C'est rarement le mérite qui nous fait parvenir aux grands emplois; c'est plutô t l'usage que ceux qui les procurent veulent faire de nous. (Chevalier de Méré)L'erreur est humaine. Traduction du début du proverbe latin Errare humanum est sed perseverare diabolicum. On ne peut compter sérieusement à charge une erreur d'une fois (mais est coupable celui qui fait une seconde fois ou davantage la même)La manière d'obéir fait le mérite de l'obéissance. (Chevalier de Méré)La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qui va derrière. Un homme a plus de mérite par le bien qu'il fait au cours sa vie que par les legs qu'il laisse après sa mort en les imposant comme une obligation à ses héritiers