La beauté

La beauté est torturée
De l’intérieur matraqué

Elle a des yeux de mort-né
Le vide en elle s’est installé

Depuis Son grand amour exécuté
La beauté a le cœur empaillé

Elle joue toujours à couteaux tirés
Une roulette russe oubliée

La beauté a de l’espoir empilé
Qui prenne vie dans son corps d’engager

La beauté est une mordue de l’humanité
Le seul coin ou son âme est amorcé.

Comments (0)